La légende du Mas Conscience

Quand le vin donnait bonne conscience…

Vins du Mas Conscience
Entre le pont du Diable et Saint-Guilhem-le-Désert, la légende raconte que les moines passaient de village en village pour l’aumône. Ils demandaient aux habitants de donner selon leur bonne conscience. Le vin l’huile d’olive étaient alors les offrandes les plus courantes.
Les moines les transportaient à dos de mulet, dans des jarres fabriquées par les potiers de Saint-Jean-de-Fos. Avec le temps, ces jarres prirent le nom de « conscience ».

En écho à cette légende, le mulet et la conscience sont devenus
les symboles du Mas Conscience.